Un été dans la ville de l'amour

Un été dans la ville de l'amour (2020)

Sarah Morgan 

Éditions Harlequin

479 pages

Lu le 21 mai 2024

Pour célébrer leur vingt-cinquième anniversaire de mariage, Grace a prévu une surprise de taille pour son mari : une escapade romantique à Paris. Mais ce dernier lui a aussi réservé une annonce surprise : il souhaite divorcer. Dévastée par la nouvelle, Grace fait ses bagages et s’envole, seule, pour la capitale.
Lorsqu’Audrey quitte Londres pour la France, c’est avec la ferme intention de s’éloigner d’une mère alcoolique. Son objectif : dégoter un job dans une librairie et se familiariser avec le french kiss. Seulement, avec la barrière de la langue et sans argent, ses projets paraissent plus compliqués qu’elle ne le pensait.
La rencontre entre les deux jeunes femmes va alors tout changer. Et leur amitié naissante, bien que surprenante, pourrait bien devenir la meilleure chose qui pouvait leur arriver…

C'est la première histoire que je lis de Sarah Morgan qui n'est pas une romance de Noël.

L'auteure nous emmène passer l'été à Paris.
Grace, la quarantaine, a prévu un cadeau des plus romantiques pour ses 25 ans de mariage : passer l'été à Paris. Mais le soir où elle l'annonce à son mari, celui-ci lui réserve une toute autre surprise, il la quitte pour une autre femme. Grace est dévastée mais quand l'été arrive elle décide de partir seule.

Audrey, jeune anglaise, aimerait se trouver un travail pour l'été et si possible fuir sa mère alcoolique. Quand elle tombe sur une annonce pour travailler dans une librairie à Paris, elle y voit une chance pour elle d'échapper à son quotidien, malgré la barrière de la langue et sa situation financière. 

Un début d'été qui s'annonce chaotique pour ces deux femmes, mais quand le destin les réunit, c'est une amitié aussi belle qu'inattendue qui voit le jour. 

J'ai beaucoup apprécié cette histoire et surtout l'amitié qui lie Grace et Audrey qui est clairement le thème principal de ce roman. Elles n'ont pas le même âge, ont chacune leur histoire et problèmes personnels mais une belle complicité va naître entre les deux femmes et je les ai trouvées très touchantes. Chacune apporte à l'autre ce qui lui manque, la sagesse pour Audrey et la fantaisie chez Grace. Quelle chance elles ont eue de se trouver !

Une lecture sympathique et une belle évasion dans les rues de Paris, mais je continue à préférer les romances de Noël. 

Note : 16/20

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Bigoudis et petites enquêtes, tome 2 : panique aux pompes funèbres

Les enquêtes d'Hannah Swensen, tome 4 : Meurtres et tarte au citron meringuée

Mémoires de la forêt, tome 1: les souvenirs de Ferdinand Taupe