Un lundi de Pentecôte

Un lundi de Pentecôte (2024)

Patricia Delahaie 

Éditions Belfond (noir)

305 pages 

Lu le 21 mai 2024 


Après La Faussaire, finaliste du prix des lectrices Elle polar en 2022, Patricia Delahaie livre une réinterprétation intime, puissante et sensible de l`affaire Ranucci, vue à travers le prisme d`une relation mère-fils d`une rare délicatesse, d`une rare cruauté.Loïc le sait : un ogre habite ses pensées.
Attiré par les enfants, le jeune homme de vingt ans pense savoir contenir la bête qui vit en lui. Mais ce lundi de Pentecôte 1974, la bête s`échappe.Une petite fille passe dans son champ de vision. Huit ans, robe blanche au motif cerise.Son corps sera retrouvé deux jours plus tard. Loïc risque la peine de mort.
Pour sa mère, Louise, son inculpation est une terrible erreur. Comment son fils, son tendre garçon qu`elle a élevé seule pourrait être le monstre que l`on dit ?
Alors que la lame de la guillotine pèse sur le procès de Loïc, mère et fils vont tisser ensemble une histoire difficile à croire. Mais à trop vouloir innocenter Loïc, Louise ne risque-t-elle pas de le conduire à l`échafaud ?

J'ai retrouvé avec plaisir le plume de Patricia Delahaie dans ce roman aux allures de fait divers, qui nous plonge dans l'affaire Ranucci des années 70.
Cela reste bien sûr un roman, l'auteure ayant pris quelques libertés qui ne collent pas totalement à la véritable affaire.  Mais cela m'a permis de découvrir ce fait divers que je ne connaissais pas et j'ai été totalement embarquée dans l'histoire.

En effet, l'auteure nous relate ici bien plus qu'une enquête, chaque personnage est important. On découvre ce que chacun ressent quant au meurtre de la petite Livia, tant l'accusé lui-même qui finira par se déclarer innocent, que sa mère qui a toujours jugé son fils incapable d'un tel meurtre, et qui le dira à ses avocats et aux journalistes. Le point de vue de ces derniers sera également partagé ce qui nous permettra d'avoir une vision d'ensemble de cette affaire. 

Et pourtant quand arrive le procès qui se déroule en quelques jours seulement, on se demande si tout n'a pas été trop vite : l'enquête, le jugement, la sentence qui est quand même la peine de mort !

Et si ce n'était pas lui ? L'auteure a très bien mis en avant les ambiguïtés qui ressortent de cette affaire si bien qu'à la fin je ne sais plus quoi penser. Une chose est sûre le doute persiste.

Un roman qui m'a captivée jusqu'à la fin et que j'ai pris plaisir à lire avec mon amie Suzie. 

Note : 15/20 

Je remercie la maison d'édition Belfond de m'avoir envoyé ce roman via Netgalley.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Bigoudis et petites enquêtes, tome 2 : panique aux pompes funèbres

Les enquêtes d'Hannah Swensen, tome 4 : Meurtres et tarte au citron meringuée

Mémoires de la forêt, tome 1: les souvenirs de Ferdinand Taupe