Les échos du souvenir

Les échos du souvenir (2021)

Tamara McKinley 

Éditions de l'Archipel 

409 pages

Lu le 22 juin 2024 

1936. À peine arrivée à Paris, la Ville Lumière apparaît à Annabelle Blake, jeune infirmière contrainte de fuir Londres, comme la cité de tous les possibles.
Elle y fait la connaissance d'Étienne, poète en devenir, et de Henri, peintre en quête de reconnaissance. Ensemble, ils passent leurs journées à flirter et à prendre du bon temps. Mais ce Paris bohème n'est pas qu'une fête, d'autant que la guerre civile menace en Espagne...
Deux décennies plus tard, suivant les pas de sa mère, Eugénie, une artiste prometteuse, tombe amoureuse de la capitale sitôt arrivée gare de Lyon. Mais elle ne se doute pas des secrets que son séjour va faire surgir...

Je retrouve avec plaisir la plume de Tamara McKinley. L'auteure qui m'a habituée à ses nombreux romans en Australie et en Angleterre, nous emmène cette fois à Paris et en Espagne, au cœur de la guerre civile en 1936. Un pan de l'Histoire que j'ai aimé découvrir.

J'ai apprécié voyager dans le Paris de cette époque où l'art est très présent. On est entouré de peintures et de couleurs jusque dans la maison atypique de la tante d'Annabelle, Aline, personnage que j'ai adoré, tant elle est généreuse et touchante.

Une histoire où les secrets bien gardés vont être dévoilés, 20 ans plus tard, au risque de chambouler la vie de nombreuses personnes.

Ce roman nous offre une jolie romance, sur  fond historique très intéressant, avec des personnages courageux et attachants. Tous les ingrédients sont réunis pour en faire un roman rempli d'émotion porté par la plume addictive de l'auteure. 

Note : 17/20


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Bigoudis et petites enquêtes, tome 2 : panique aux pompes funèbres

Les enquêtes d'Hannah Swensen, tome 4 : Meurtres et tarte au citron meringuée

Le dimanche du souvenir